Le rivesaltes Grenat célèbre la couleur du succès

40 producteurs, 31 cavistes et 14 bijoutiers participent à cette opération.  © Photo Fred Vennarecci

40 producteurs, 31 cavistes et 14 bijoutiers participent à cette opération. © Photo Fred Vennarecci

Réunis sous la haute verrière qui surplombe le patio du muséum d’histoire naturelle à Perpignan, les responsables du Conseil interprofessionnel des vins du Roussillon (CIVR), la confrérie du Grenat et les partenaires institutionnels ont présenté la nouvelle campagne du « Rivesaltes Grenat, pur joyau du Roussillon ». Une campagne qui se déroulera pendant tout le mois de mai jusqu’à la fête des Mères.

Initiée par le CIVR, cette initiative vise à développer l’image et la notoriété du Rivesaltes Grenat en établissant un parallèle avec le bijou du même nom, symbole d’authenticité, de singularité et d’excellence. Comme lors des précédentes éditions, des dégustations et des animations seront organisées chez les cavistes, dans les grandes et moyennes surfaces ou directement chez les producteurs avec 22 bijoux Grenat qui seront gagnés par jeu concours.

Chez les bijoutiers de la confrérie du Grenat de Perpignan, une bouteille de VDN Rivesaltes Grenat sera offerte pour l’achat d’un bijou et 22 coffrets de Rivesaltes Grenat seront à gagner par tirage au sort.

Enfin, certains bars et restaurants du département valoriseront cette production avec des plats ou des desserts, spécialement élaborés pour l’occasion. Afin de gagner en visibilité, l’opération sera relayée par différents supports de communication.

Un vin servi à Paris au salon du chocolat

Un concept salué lors de sa présentation par Antoine Cesco, président de l’Organisme de gestion Rivesaltes, mais également par Jacques Creuzet Romeu, président de la confrérie du Grenat qui avouait constater de « très bons retours » concernant cette opération.

Jacques Raynaud, maire de Vingrau et ancien viticulteur est, quant à lui, intervenu au nom de la communauté d’agglomération Perpignan Méditerranée (PMCA) rappelant le soutien apporté au CIVR par cette collectivité territoriale à hauteur de 60 000 euros par an.

Pierre Estève, président de la commission agricole au conseil général, rappela de son côté que l’engagement annuel, toujours auprès du CIVR, était d’un million d’euros pour la Région et de 200 000 euros pour le Département. Pour conclure, Fabrice Rieu et Gérard Samson, président et directeur du Comité interprofessionnel des vins du Roussillon, annoncèrent la participation de leur organisme au Salon du chocolat qui se tiendra du 19 au 24 octobre à Paris, Porte de Versailles. Et ce, avec des Rivesaltes Grenat qui seront servis sur le cocktail des prestigieux défilés de robes en chocolat. Une initiative supplémentaire qui devrait contribuer à étayer, hors de nos frontières régionales, la renommée de nos vins doux. Avec, en prime cette suggestion de Jacques Creuzet Romeu qui a proposé de faire défiler les mannequins parisiens revêtus, pourquoi pas, de parures en grenats catalans.

 Extrait de l’Independant du 4 mai 2011

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *