Le groupe Guingoi de Bédarieux à nouveau récompensé.

Le 12 juin 2011 avait lieu à Entrecasteaux (Provence) la seconde journée des Mainteneurs de la Tradition Vestimentaire.

A l’ombre des platanes, au pied du majestueux et historique château du XVIIIe siècle, se déployaient, dés le matin, toutes les richesses textiles proposées à la vente : châles d’indienne, tabliers, robes XIXe, coiffes ou accessoires divers, indispensables aux belles tenues de ces passionnés du costume.
La foule des mainteneurs ne tarda pas à envahir le parc : bourgeois et bourgeoises du XVIIIe côtoient alors des villageoises en robe empire ou des bastidanes portant la coquette.

A 11h, un défilé amène tout ce beau monde à travers les rues de la ville guidé par le son des fifres et des tambours.

L’après-midi offrit aux nombreux spectateurs profanes et aux connaisseurs une présentation sur scène des plus belles pièces vestimentaires à l’issue de laquelle fut remise une demi-douzaine de récompenses.

Le jury, composé de professionnels du textile et de conservateurs de musée, attribua à l’unanimité, la première mention à R. Galtier et CH Nevado, représentant le groupe traditionnel « Guingoï », pour la fidélité et l’originalité des costumes présentées et la qualité des recherches effectuées.

Avec le « grenat de Perpignan » remporté en décembre à la fête de la St Eloi en terre catalane, ce sont 2 récompenses enviées qui ont été octroyées au groupe traditionnel« Guingoï » de Bédarieux montrant, de la part de connaisseurs,  la reconnaissance du travail de recherche et de restitution effectué par notre groupe local.

Pour cela, un atelier de restauration textile et de couture travaille toute l’année, sauvant peu à peu des trésors fatigués. Mode et tradition n’ont pas de privilège et les Bédariciens ont déjà pu voir certaines pièces restaurées exposées à la salle Achille-Bex en septembre 2010 (journée du patrimoine) et en juin pour la semaine « mémoire de bouche » tandis qu’une exposition pour la journée des dentellières à Magalas permis de présenter une 10aine de robe de la fin du 19ième fort appréciées.

Pour ces 25 ans, Guingoï ne pouvait rêver de mieux et en juillet, juste avant son festival annuel, il va s’envoler pour le grand festival de folklore d’Istanbul, le festival Eurasia, en temps qu’invité d’honneur et en septembre, à Agde, le groupe organise la première journée du costume traditionnel en Languedoc avant de préparer, à l’occasion de ses 25 ans et du marché de Noël à Bédarieux, une exposition de santons et sur les coutumes de Noël.

Cette année devrait voir aussi, l’édition d’un livre de recette transcrit des notes et du cahier de recette de Me Prades (écrits à Bédarieux en 1840).

Source: MIDI LIBRE, 2 07 2011.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Costumes - Modes - Bijoux, Les amis de l'Institut. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *