Perpignan, exposition temporaire de la Vierge de la sacristie

66-PERPIGNAN-CatheŽdrale St Jean-ND de la Sagristia (XVIII s).

66-PERPIGNAN-CatheŽdrale St Jean-ND de la Sagristia (XVIII s).

A découvrir à la cathédrale Saint-Jean Baptiste de Perpignan :

Du 4 au 8 avril 2012

La Vierge des sept douleurs

Après avoir été l’une de pièces majeures de l’exposition « Icône de Mode » du Musée des Tissus de Lyon tout cet hiver, la splendide Vierge de la Sacristie retrouve comme chaque Semaine Sainte, la chapelle de l’Immaculée Conception pour une mise en scène grandiose et éphémère. En effet, la cathédrale de Perpignan renoue avec la tradition hispanique des Vierges habillées de vrais habits, en une présentation de l’ultime douleur d’une mère à la mort de son fils chéri. Le dimanche de Pâques, la statue sera cette fois-ci revêtue d’une extraordinaire robe à traîne de soie blanche, œuvre du couturier José Capella. La Vierge est alors exposée pour un jour seulement sous un dais aux parements brodés de fils d’or du début du XIXe s.

les 5 et 6 avril 2012 :  

Le reposoir et son « sacraire »

Le jeudi et vendredi saint, une chapelle est fleurie en grande quantité et illuminée pour recueillir pendant 24 heures les hosties consacrées. Celles-ci sont mises à l’abri dans un tabernacle de bois  (sacraire) recouvert de velours rouge, datant du début du XVIIe siècle, époque où le Roussillon appartenait encore à la Grande Espagne. Cette œuvre de dévotion éphémère porte le nom catalan de « monument ».

La Vierge de la cathédrale de Perpignan sous son dais de procession.

La Vierge de la cathédrale de Perpignan sous son dais de procession.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *