Le bijou sous le règne de Louis XII et Louis XIV

L’histoire de la joaillerie française débute véritablement au XVIIème siècle. Cette période est considérée de nos jours comme l’âge d’or de la joaillerie française. La première cause en est économique, à cause du développement du commerce, en particulier vers l’Inde, rendant plus accessible l’acquisition des pierres précieuses. La deuxième est une cause d’ordre technique comme l’invention de nouvelles tailles des pierres précieuses. Celà bouleverse le monde de l’orfèvrerie.

On distingue alors deux spécialités : la bijouterie – le travail du métal – et la joaillerie – la taille et l’art d’assembler les pierres précieuses.

Enfin, l’intérêt grandissant pour la botanique (au début du XVIIème siècle, le roi Henri IV crée le Jardin des Plantes à Paris) est à l’origine de nouveaux thèmes décoratifs : fleurs et feuillages. Ces décors sont rassemblés dans des ouvrages destinés aux créateurs, en particulier Le livre des ouvrages d’orfèvrerie, de Gilles Légaré, publié en 1663, Le livre des fleurs propres pour orfèvres et graveurs, de Jean Vauquer, datant de 1680 ainsi que le Livre des Fleurs de François Lefèvre, vers 1650.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Bijouterie d'Ancien-Régime. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Le bijou sous le règne de Louis XII et Louis XIV

  1. dENISE lÉGARÉ dit :

    Bonjour,
    Je viens tout uste d’apprendre que mon ancêtre Gilles Légaré était orfèvre . J’aimerais beaucoup savoir où je peux me procurer une copie du livre : « Livre des ouvrages d’orfèvrerie, de Gilles Légaré, publié en 1663 ». Est-ce possible d’acheter un tel document? Et j’aimerais bien avoir des informations sur sa vie ainsi que sur la vie de ces orfèvres et joaliers de cette époque. Merci d’avance pour toutes ces informations, Denise Légaré (arrière- petite-petite…fille de Gilles Légaré )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *