Le JORGC en charge d’expertiser l’horloge de Philippe II

Horloge de Hand de Evalo, XVIe s.

Horloge de Hand de Evalo, XVIe s.

L’Association des Bijoutiers, Orfèvres, Horlogers et Gemmologues de Catalogne (JORGC) a récemment été chargée d’expertiser et restaurer l’horloge de Philippe II, fabriquée par le Maître horloger Hans de Evalo au XVIe siècle. Cette horloge pourrait atteindre la valeur de trois millions d’euros. Il s’agit d’un type d’horloge en forme d’ostensoir comprenant un cerclage d’argent et des éléments  de laiton doré au feu.

Ce modèle représente un progrès technique d’horlogerie de grande importance scientifique à cette période de la Renaissance.

Le cadran des heures s’est enfin enrichi des minutes. Les deux indications sont enfin sur le même cadran possédant deux aiguilles. Ce n’est qu’à la restauration que l’on s’est aperçu de l’existence de cela, l’aiguille des minutes ayant disparu. La découverte de l’horloge en 1913 l’avait alors catégorisée comme un modèle à aiguille unique.

Cette horloge a été fabriquée par Hans de Evalo, qui fut horloger attitré de la cour du roi Philippe II pendant 18 ans. Sa nomination officielle à ce poste en 1580 en fit le principal fournisseur de la famille royale. Hans de Evalo mourut en 1598.

Seules trois pièce maîtresse lui sont attribuées, désirées et convoitées par les musées et les collectionneurs du monde entier: outre l’horloge en forme d’ostensoir, une autre est conservée à l’Escorial. Elle date de 1583 et est actuellement exposée dans la chambre de Philippe II. La troisième horloge se trouve au Japon. Exposée depuis 400 ans au Temple de Toshogu à Yokohama, elle date de 1581.

La pièce expertisée, appartenant à un collectionneur britannique, est considérée comme la plus précieuse des trois. Elle porte l’inscription « Hans de Evalo F [fecit]. Madrid 1535 », mais les experts pensent qu’il faudrait lire 1585. Cette horloge est l’exemplaire plus luxueux et le plus complet en fonction, montrant des techniques et mécaniques les plus modernes pour son époque. Elle sonne le carillon aux quarts et aux heures. L’aiguille des minutes est couplée à celle des heures.

Le JORGC, en charge d’expertiser la pièce de la part du Président émérite de la Guilde des Antiquaires de Catalogne M. Xarrié a mandaté le professeur agréé Dr José Daniel Barquero, une autorité mondiale en expertise, documentation et historiographie d’horloges anciennes. Celui-ci a pu déterminer qu’il s’agit d’une pièce unique au monde, absolument irremplaçable, et qu’elle pourrait atteindre la valeur de 3.000.000 euros.

http://www.inforeloj.com/spa/item/JORGC_felipe3.html

Horloge de Hand de Evalo, XVIe s.

Horloge de Hand de Evalo, XVIe s.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Bijouterie d'Ancien-Régime. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *