Portrait du marquis d’Axat, Ange Jean Michel Bonaventure DAX DE CESSALES (1767-1847)

Portrait photographique du marquis Dax de Cessales

Portrait photographique du marquis Dax de Cessales

Né le 11 juin 1767 à Bouleternère, cadet gentilhomme à l’École militaire en 1782, sous-lieutenant dans Bassigny en 1784, émigré en 1792, est allé en Espagne où il a fait les campagnes de 1793-1794-1795, soit comme volontaire dans un corps d’émigrés, soit comme officier dans le bataillon de la Frontera, incorporé en 1796 dans le régiment de Bourbon, rentré en France en 1797, chef de bataillon en 1817, reçu chevalier de l’ordre royal et militaire de St Louis en 1814 par Monsieur, comte d’Artois, chevalier de la Légion d’honneur et du Lys, maire de Montpellier pendant toute la restauration (1814-1830), exilé au Cent jours, créateur et fondateur avec le baron Fabre du musée Fabre de Montpellier, il reçut magnifiquement Monsieur, comte d’Artois en 1814 arrivé le 12 octobre (il resta jusqu’au 14). Ce dernier posa à cette occasion, le 13, la première pierre pour le rétablissement de la statue équestre du roi Louis XIV sur l’Esplanade du Peyrou (après la dépose et la fonte pendant le période révolutionnaire en 1792 de la précédente, érigée le 27 février 1718), le duc d’Angoulême en 1815 qui fit une entrée véritablement triomphale le 7 novembre (il resta jusqu’au 10), puis la duchesse d’Angoulême (fille du roi Louis XVI et seule survivante de la famille royale emprisonnée au Temple, libérée en 1795) … en 1823 reçue avec de grands honneurs et dans la liesse par la population de Montpellier et de la région venue en grande masse l’accueillir du 6 au 7 mai et du 21 au 23 où les honneurs qui lui furent réservés eurent un plus grand éclat encore, il assista au baptême du duc de Bordeaux, il fut appelé par lettre close du roi Charles X à assister à son sacre à Reims, il y fut présent – en tant que maire d’une des « bonnes villes du royaume » – dans les stalles du chœur de la cathédrale, lors de la cérémonie et fut à cette occasion autorisé à monter dans les carrosses du roi pour s’y rendre, il fit ériger en 1828 par la ville une statue du roi Louis XVI (dont il avait posé solennellement la première pierre le 11 novembre 1819), place du Marché aux fleurs (statue déposée dès 1830 et remisée jusqu’en 1967 par la ville, aujourd’hui à Louisville aux Etats-Unis où elle fut inaugurée le 12 juillet de la même année après avoir été offerte par M. François Delmas, maire de Montpellier, à l’occasion du jumelage des deux villes), il démissionna en 1830 ne voulant pas prêter serment à la monarchie de Juillet, il agrandit les forges et laminoirs d’Axat (Aude) créés par un arrêt du conseil du roi et des lettres patentes du roi Louis XV en 1756 qu’il fit passer sous le statut de « société anonyme des forges d’Axat », approuvé par ordonnance royale du roi Louis-Philippe du 19 septembre 1837, faisant atteindre le niveau de 140 tonnes d’acier annuelles à la production en 1849.
Il avait épousé Anasthasie Guignard de Saint-Priest, fille d’Emmanuel, comte de Saint-Priest, ancien ambassadeur du roi à Lisbonne, Constantinople puis La Haye, lieutenant-général des armées du roi, dernier ministre de la Maison du roi Louis XVI, pair de France en 1815, et de Constance de Ludolf.
Décédé au château de St Georges de Vénéjan (Gard) le 18 août 1847, il fut inhumé à Montpellier au cimetière de l’hôpital général.

Anastasie Emilie de Guignard de Saint-Priest

Anastasie Emilie de Guignard de Saint-Priest

Tiré de la notice sur : http://www.soreze.com/notices.htm

Ce contenu a été publié dans Costumes - Modes - Bijoux, Restauration. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Portrait du marquis d’Axat, Ange Jean Michel Bonaventure DAX DE CESSALES (1767-1847)

  1. martin dit :

    Faisant des recherches sur les maires de Montpellier, dans le cadre de l’université du tiers temps de Montpellier, je vois le tableau du Marquis Dax d’Axat de Cassales. Pourriez vous me dire ou se trouve ce tableau ? Au musée Fabre de Montpellier ?
    Avec mes remerciements
    Régis Martin Président de l’Association Mémoire d’oc de Montpellier

    • Laurent Fonquernie dit :

      Bonjour,

      désolé, l’illustration provient d’un site internet qui n’est plus en fonction aujourd’hui. Il semble toutefois s’agir d’une photo carte de voeux (époque Napoléon III) d’un tableau plus ancien.

      LF

      • martin dit :

        Merci de votre réponse
        A titre d’information, je présente mes recherches sur le Marquis Dax d’Axat le 4 novembre 2015 à 16h à l’UTT de Montpellier 2 Place Pétrarque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *