Mode et bijoux en Espagne, 1845.

Andrés Cortés y Aguilar, portrait de Doña Dolores González de Ybarra. 1845.

Les parures de cette femme aisée de la région de Sévilla (Espagne) se composent de boucles d’oreilles bracelets, collier d’esclavage ainsi qu’un porte bouquet, accessoire à la mode dont il subsiste de rares exemplaires.

Huile sur toile. 100 x 78 cm.

Collection privée.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Bijouterie XIXe s., Costumes - Modes - Bijoux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *