Pendentif Belle époque attribué à Falize.

Attribué à Lucien FALIZE (1842 – 1897)

Délicat et rare pendentif de col en or découpé, émaux, tourmaline et perle fine en pampille, dans un décor feuillagé. Système en or rose. Vers 1889. Accompagné de son écrin signé « Falize, Orfèvre-Joaillier, 5 rue d’Antin ».

Poids brut: 20,40 g. 7 x 3,8 cm. Légers manques à l’émail. Des bijoux dans le même esprit furent exposés à l’Exposition Universelle de 1889. Se reporter aux reproductions du livre « La Bijouterie Française par Henri Vever », page 501.

Les Falize sont une famille de bijoutiers français établis à Paris de 1838 à 1936.

Les principaux sont Alexis (Liège 1811-Moret 1898) et son fils Lucien (Paris 1839-Paris 1897), qui ont produit des bijoux de style classique et Renaissance ainsi que des pièces d’émaillerie cloisonnée d’inspiration japonaise (à partir de 1867) ; Lucien fut également un précurseur de l’Art nouveau.

Date de vente : 14/12/12

Drouot Estimations
EMail : estimations@drouot-estimations.com
Tél. : 01 48 01 91 00

Estimation : 5 000 – 6 000 €

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Bijouterie XIXe s.. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *