Bijou de l’ordre de Saint Georges

ordre de Saint Georges, étude Maigret, Paris

ordre de Saint Georges, étude Maigret, Paris

Très beau bijou de l’ordre de Saint-Georges de Franche-Comté en forme de pendentif en or ajouré et émaillé, serti d’émeraudes et de perles; le médaillon émaillé bleu porte l’inscription: « S. GEORGIUS EQUITUM PATRONUS ».

Très beau travail néo-renaissance, c a d dans le style du XVIe, exécuté dans la seconde partie du XIXe ou au début du XXe, probablement par Alfred André à Paris (1839/1919); Rheinhold Vasters (1827/1908) ou Salomon Weininger, Autriche (1822/1879).

François Désiré Froment-Meurice, orfèvre à Paris, s’inspira également de ces joyaux du XVe au XVIIe pour ses productions au milieu du XIXe siècle.

Hauteur 155 mm, largeur 73 mm. Très bon état.

Ce type d’objet, de la plus grande rareté, était très prisé par les grands collectionneurs de la fin du XIXe, ce qui a motivé quelques artistes de cette époque. Certains objets de ce type ont fait partie des collections ROTHSCHILD, par exemple. Une étude sur ces joyaux de la Renaissance a été éditée par la galerie KUGEL, lors d’une exposition sur ce sujet, à Paris, en 2000.

PROVENANCE: Collection Charles MARCHAL. Ce bijou a été présenté à la Biennale des Antiquaires, au Grand-Palais, en 1980 et était reproduit dans le catalogue à la page 20.

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Bijouterie XIXe s.. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *