Archives quotidiennes : 10 novembre 2010

Le calice de Victor Soulié, 1903.

Le calice de Paul Soulié; 1905, grenat de Perpignan

Ce calice est une pièce remarquable alliant l’orfèvrerie et la bijouterie d’une manière très intéressante. Le pied du calice est orné de nombreux grenats sertis de manière à former une croix, une grappe de raisin et des épis de blés. Il a appartenu au curé Victor Soulié (1879-1946). En effet le socle du calice porte l’inscription : « Fait par Paul Soulié, offert à son fils Victor, le jour de son ordination sacerdotale … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie XXe s. roussillonnaise | Marqué avec , , | 4 commentaires

La broche du président Lebrun, 1939

Il s’agit d’un bijou de la maison Colomer, rue Llucia à Perpignan et offert à la femme du président de la République Albert Lebrun le 2 juillet 1939 par la CGV, Confédération Générale des Vignerons. Le motif représente la culture majoritaire des campagnes de la plaine du Roussillon, mais aussi de tout le Midi de la France, avec un sarment pourvu de trois grappes de raisins et de deux feuilles de … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie XXe s. roussillonnaise | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Broche de la Duchesse d’Orléans, 1839.

Cet exemple, s’il n’est pas de fabrication roussillonnaise, démontre l’ouverture de ce territoire aux influences de la mode par différents biais, cadeau prestigieux, voyage à la capitale, gravure de modes… En 1839, le Duc et la Duchesse d’Orléans traversent le département pour rejoindre Port-Vendres où le fils aîné de Louis-Philippe va embarquer pour rejoindre l’Algérie. Partis de Bordeaux, ils se rendent à Perpignan en suivant la route des Corbières. Le … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie XIXe s., Bijouterie XIXe s. roussillonnaise | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Pierres et perles fantaisie à Perpignan début XXe s.

L’usine de fabrication de pierres synthétiques qu’Edmond Bartissol ouvrira à Perpignan  rue Rabelais au début du XX° siècle donnera l’occasion aux bijoutiers en rupture de stocks à la guerre de 14/18 de monter sur or ces verroteries et par leur moindre coût d’en assurer une importante diffusion dans toutes les couches sociales du Roussillon. Quelques témoignages d’anciens font allusion aux déchets de ces verroteries qu’enfants ils récupéraient pour jouer. Cette … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie XXe s. roussillonnaise | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Justin Durand et les bijoux

Le grand banquier perpignanais Justin Durand, conseiller général et député des Pyrénées Orientales, après la mort de son épouse Antoinette de Cagarriga, et n’ayant pas d’enfants, donna à la fin de sa vie à son neveu Raymond de Cagarriga et à sa fiancée la fille du marquis de Ploeuc un superbe bracelet serti d’une partie de ses diamants. Il donna aussi à Madame de Gironde née Cagarriga un très beau … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie XIXe s. roussillonnaise | Marqué avec | Laisser un commentaire

Histoire de pierres en Roussillon

Les bijoux en or ou argent à pierreries  sont le volet le plus important de la bijouterie roussillonnaise. Ces bijoux étaient souvent offerts par la famille pour « enjouyer » la future mariée, ce qui parfois donnait lieu à d’interminables palabres chez le bijoutier. Terme francisé du catalan enjoiar : offrir les bijoux lors du mariage. Souvent la mariée va choisir avec ses parents sa parure de mariage (bague, boucles d’oreilles et collier, … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie XIXe s. roussillonnaise, Bijoux traditionnels | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Les bijoux de l’hotel Pams à Perpignan, les parures de Léonie Bardou.

A travers l’inventaire des biens contenus dans la demeure de Pierre Bardou, c’est à dire l’actuel Hôtel Pams, rue Emile Zola à Perpignan, nous pouvons cerner la richesses des parures des femmes de cette prestigieuse maison, en 1870. Pierre Bardou-Job, industriel des célèbres papiers à cigarette JOB, est alors en pleine phase d’ascension sociale.  Les bijoux de son épouse Léonie Amiel sont conservés dans une pièce attenante à la chambre … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie XIXe s. roussillonnaise, Second Empire | Marqué avec , | Un commentaire

Les boucles d’oreilles dites Carbassettes

Portrait d'Elisabeth Campagnac

Les Carbassettes sont les boucles d’oreilles les plus typiques du Roussillon au XIXe siècle. Nous retrouvons ce type de boucles sur le portrait de Madame Elisabeth Campagnac, daté de du tout début du XIXe siècle. Une calebasse (carbassette en catalan) en or creux est suspendue à la dormeuse plus ou moins longue identique à celle de la fileuse. C’est bien la forme de la pampille qui a donné son nom … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie XIXe s. roussillonnaise, Bijoux traditionnels, la coiffe catalane, Restauration | Marqué avec | Un commentaire

Créoles roussillonnaises

portrait de Clara Salamo, 1871.

Les créoles à boules facettées fabriquées et portées dans a région de Perpignan au XIXe s.  Les créoles de grande taille sont constituées par l’assemblage de boules facettées le long d’un large cercle traversé par un « S ». Un arrêtoir permet de porter correctement ces boucles. On trouve de nombreux exemplaires de ce type en collections publiques. Des créoles à une seule boule sont représentées sur la Roussillonnaise dessinée par Loubon … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie XIXe s. roussillonnaise, Bijoux traditionnels | Marqué avec , | Un commentaire

Les boucles d’oreilles dites fileuses

Arlesienne aux boucles fileuses, coll. Costa, Grasse, publié dans O.Pascal, Costume d'Arles.

–Les Fileuses Elles ont dès la fin du XVIII° siècle trouvé une grande vogue allant du Roussillon à la Provence et certainement au delà. Il s’agit d’une dormeuse très étirée dont le devant est constitué d’une longue et mince estampe de forme navette, à facette et fermée par une plaque. A cela s’ajoute la pampille dont la forme allongée en fuseau donne son nom au bijou. Le fuseau est réalisé … Continuer la lecture

Publié dans Bijouterie XIXe s. roussillonnaise, Bijoux traditionnels | Marqué avec | Laisser un commentaire