Exposition des étudiants diplomés de l’école Massana de Barcelone, discours de Dalia Jurado.

Samedi 27 novembre 2010, Casa Xanxo, Rue de la Main de Fer, Perpignan.

Bonjour à tous, je suis Dalia Jurado et au nom de mes collègues et de l’Ecole Massana de Barcelone, nous somme très honorés d’être présent dans cet espace de dialogue autour de la Bijouterie ici à Perpignan, à la Casa Xanxo maison d’art et d’histoire.

Je souhaite remercier tout d’abord la Ville de Perpignan qui nous reçoit dans ce bâtiment historique, le syndicat artisanal des bijoutiers de Catalogne Nord dont les bijoux sont présentés avec nous, ainsi que l’Institut du Grenat sans qui tout ceci n’aurait été possible.

Comme étudiants, nous avons souhaités apporter un nouveau regard libre et créatif dans cet espace avec l’exposition « Projecte Final ».

Ces bijoux méritent quelques explications :

Les pièces exposées sont les bijoux créés par 12 étudiants en bijouterie artistique, provenant de multiples lieux géographiques et avec différentes expériences, éléments qui nous ont beaucoup enrichis globalement et personnellement.

Je vais en leur nom à tous vous faire partager comment ils se sont exprimé et ont travaillé avec des matériaux et des techniques différentes telles que :

 La pierre :

1-Aline a travaillé l’albâtre, pierre blanche et translucide utilisée pour la sculpture, c’est une pierre tendre.

2-Gaston a travaillé le marbre, pierre dédiée traditionnellement à la sculpture et à l’architecture classique. Travail de précision et de patience, détourné comme un jeu ou comme un cheminement de vie.

3-Dalia Jurado (Moi-même) j’ai travaillé l’Onyx et le jaspe Mokaite, en recherchant de nouvelles relations entre elles, j’ai trouvé de nouveaux espaces et de nouvelles significations.

La Porcelaine :

4-Trinitat a travaillé la porcelaine par couche. Elle a créé des moules, a cherché des formes, les a transformé silencieusement et d’une séduisante manière.

Les émaux :

6- Caroline a utilisé des émaux vitreux. Elle a essayé de donner des couleurs à l’émail grâce à des volumes complexes. Elle a essayé de donner l’idée de la brume.

7-Christine a joué avec l’émail sur des formes innovantes, l’unissant avec la photographie et la peinture, en cherchant de nouveaux espaces et retraçant des moments intimes.

L’Os et le laser

8- Bertha a travaillé avec de l’os, en faisant une intervention minimale au lazer. Elle a approfondi son regard sur l’anthropologie du moi.

Les techniques mixtes

9- Laure a créé sa propre espèce imaginaire comme si elle était une experte en botanique étudiant le quotidien et réinventant sa propre réalité avec ces pièces fantastiques.

Le travail conceptuel 

10- Nelly a travaillé l’idée de connexion. Philicia est un travail qui est l’équilibre existant entre le monde privé d’une personne : Phylicia, et les différents univers ou elle a vécu. Avec cette série de broches et de photos, Nelly recrée les mondes de Phylicia.

11- Patricia qui a travaillé le bois peint, gravé et sculpté au laser, travail d’une petite poétesse et philosophe rêveuse. Un jour elle va rêver qu’elle dessinait une mappemonde. Ces pièces seront malheureusement pas exposées à cause du vol de celles-ci il y a peu.

Le Polyuréthane et la résine époxy

12- Carolina a utilisé du polyuréthane de fonte, matériau utilisé dans la construction. Elle a joué avec les textures et a appliqué du métal dessus comme un pouvoir esthétique. Elle a porté sa réflexion sur les mouvements inconscients de notre corps.

13- Diana a fait de la résine époxy sa préférence, en unissant a cette matière un dessin impeccable du métal.

 En résumé, notre travail est une cartographie du dialogue expérimental et personnel à travers la bijouterie artistique contemporaine et d’auteur. Dialogue à travers les matières, les espaces, les couleurs, les formes et les techniques, la poésie, les souvenirs, les doutes, l’intuition, l’erreur, la perfection, la lumière, le jeu, le conscient, l’inconscient, l’émotion et le rêve.

Pour finir, nous voulons vous annoncer que 11 des 13 élèves diplômés, nous avons créé un collectif  avec l’idée de s’unir afin de faire connaître la bijouterie contemporaine et d’auteur. Nous souhaiterions exposer partout ou cela serait possible afin de partager nos idées créatrices, issues de la haute valeur ajoutée de l’école Massana.

Je vous remercie.

Le collectif Borax08001 a pour ambition de faire connaitre le bijou contemporain d’auteur. Nous souhaitons vivement pouvoir exposer dans de nouveaux espaces en France pourquoi pas….

Notre site web: www.borax08001.com

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Les amis de l'Institut, Saint Eloi 2010. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *