Les productions bimétalliques

On a fabriqué au cours du XIXe siècle à Perpignan des bijoux alliant l’or et l’argent selon une technique dite bi-métallique avec une parfaire soudure entre les deux métaux. Il s’agit principalement de boucles d’oreilles avec roses de diamants. En effet l’usage des couleurs ne permettait pas de monter le diamant sur de l’or jaune et l’on faisant alors des chatons en deux parties, celle coté pierre en argent et l’autre en or.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Bijouterie XIXe s. roussillonnaise, Restauration, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *