PRIMAVERA de Gabriel Faraill (1838-1892).

Ce buste en terre cuite est une allégorie du printemps (Primavera en catalan) sous les traits d’une jeune Catalane en costume traditionnel.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Bijouterie XIXe s. roussillonnaise, Costumes - Modes - Bijoux, IIIe République, la coiffe catalane. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à PRIMAVERA de Gabriel Faraill (1838-1892).

  1. Faraill dit :

    C’est très émue que je découvre deux de mes ancêtres…Gabriel et sa mère…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *