les couronnes de la Vierge de Font Romeu

 

Si en 1926 la maison Velzy à Perpignan a reçu les honneurs pour les couronnes de la Vierge de Font-Romeu, ce sont toutefois les ateliers parisiens EDY qui furent mis à contribution pour la partie technique. Cet atelier avait été créé par Maxime Piochet, joaillier à Paris 3eme, 12 rue de Bretagne.

Maxime Piochet pris le nom de sa seconde épouse, DAYDE, qui lu à l’envers allait de venir l’atelier EDYAD. Ensuite le nom fut réduit aux trois premières lettres EDY. Il cessa son activité en 1935, déjà très affaibli par la crise de 1929.

Documentation aimablement founie par l’association des Amis de l’Ermitrage de Font Romeu (Mr Gil) suite à la visite en 2006 de Mr Jean Jacques MORIN, ex joaillier et petit fils de Maxime Piochet.

Cette entrée a été publiée dans Bijouterie XXe s., Bijouterie XXe s. roussillonnaise. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>