La Comtesse Thérèse Sternberg, née Stadion, vers 1840.

Anreiter, portrait de jeune femme, coll. Tansey.

Anreiter, portrait de jeune femme, coll. Tansey.

 

La jeune comtesse, présenté devant un paysage et sous un ciel vaste, est montrée avec des bijoux, des fleurs et un châle viennois.

Une inscription sur le revers du cadre, de style viennois dit aussi « Biedermeier », identifie le personnage comme étant la Comtesse Thérèse Sternberg, née Stadion (1819-1893), issue d’une famille de l’aristocratie viennoise et troisième des quatre enfants de Johann Philipp Franz Comte Stadion Thannhausen et de son épouse Maria Kunigunde comtesse Kesselstadt.

 Alois von Anreiter, (Bozen 1803 à 1862 Vienne) est né dans une famille d’artistes du Tyrol, En 1825,  il a commencé à étudier la peinture historique et a probablement commencé à peindre des miniatures dès lors de ses années d’étudiant.

 

Broche de corsage en Grenat de Perpignan, milieu XIXe s.

Broche de corsage en Grenat de Perpignan, milieu XIXe s.

 

Ce contenu a été publié dans Bijouterie XIXe s., Bijouterie XIXe s. roussillonnaise, Costumes - Modes - Bijoux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *