Portrait de Françoise Tronc (1759-…) épouse de Paul Estève, Perpignan, vers 1800.

Portrait de femme, Perpignan, P.Maurin, vers 1800-1810

Portrait de femme, Perpignan, P.Maurin, vers 1800-1810

Le peintre Pierre Maurin (né à Narbonne et mort à Perpignan en 1816) était  actif dans cette dernière ville dès la fin de l’Ancien Régime. Il laisse ici une image intéressante de l’épouse de Paul Estève, portant une coiffe de tulle brodé à large passe, ornée d’un ruban ivoire et d’une rose.

Cette oeuvre est à rapprocher du portrait d’Elisabeth Campagnac peint peu d’années auparavant.

Détail du portrait de Françoise Estève, née Tronc, Pierre Maurin, collection particulière.

Détail du portrait de Françoise Estève, née Tronc, Pierre Maurin, collection particulière.

 

Portrait de Paul Estève (1749-1807) par Pierre Maurin, collection particulière.

Portrait de Paul Estève (1749-1807) par Pierre Maurin, collection particulière.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Costumes - Modes - Bijoux, Révolution et Empire. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *