Coup de jeune au musée Vieux Toulouse : deux salles retrouvent une nouvelle jeunesse.

Depuis le 2 mai, et après quatre mois de travaux, le public déambule à nouveau dans les deux salles dédiées aux céramiques et aux textiles au musée du Vieux Toulouse. Dernière phase d’un plan de restructuration de ce musée d’histoire de la ville démarrée en 2008. Et pour lequel le public ne boude pas son plaisir.

Musée du Vieux-Toulouse 80-1405 souvenir de carnaval par G. Durand 1856

Musée du Vieux-Toulouse 80-1405 souvenir de carnaval par G. Durand 1856

Preuve, le nombre de visiteurs durant la Nuit des musées : « Près de 800 personnes », selon Jérôme Kerambloch, assistant de la conservatrice, Monique Rey-Delqué également conservatrice en chef du patrimoine historique de la ville. Un musée, il est vrai, dont l’intérêt se révèle à chaque salle. Ainsi dans l’espace des arts céramiques, détaillant les plats utilisés au quotidien pour l’alimentation, désormais mis en valeur, le visiteur peut découvrir une collection de pièces anciennes du XVIe au XIXe siècle : « Ces céramiques fabriqués essentiellement à Cox, à Giroussens et à Castelnaudary, sont les marmites, casseroles et autres tripodes utilisés autrefois dans nos régions pour la préparation des repas et la conservation des liquides ». Sans oublier les pièces en bois comme un moule à beurre. Ou cette fontaine d’extérieur du XVIIe siècle, d’une contenance de 50 litres avec inscription du nom de son fortuné propriétaire.

L’émergence de la mode

Dans la seconde salle, celle des textiles et du costume, c’est le début de la mode qui émerge entre le Second Empire et 1880 : « Désormais, cette salle s’éloigne d’un certain folklore au profit de vitrines sur la mode nationale, vantée à l’époque avec la création des grands magasins ». Telle la Maison Lapersonne, rue des Marchands à Toulouse. Ces commerces font alors découvrir aux femmes, la mode des châles, en cachemire et des Indiennes. Dont l’ultime fabrique ferma ses portes, quai de Tounis en 1923.


Les clichés d’Eugene Trutat

photo Eug Trutat

photo Eug Trutat

 

Ouvert tous les jours de 14 heures à 18 heures, le musée du Vieux Toulouse, 7 rue du May, a été fondé en 1907 par l’association des Toulousains de Toulouse et installé dans l’hôtel édifié au 17e siècle par Antoine Dumay, médecin de Marguerite de Valois. Le visiteur peut découvrir entre autre des photos du célèbre photographe Eugène Trutat, dont une partie du fond appartient au musée.

 

Grâce à une grande collection d’objets, le public peut s’imprégner des riches heures de la ville, des personnalités et de la vie populaire.

MUSÉE DU VIEUX TOULOUSE

7 rue du May,
31000 Toulouse
RenseignementsTéléphone : 05 62 27 11 50

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Les amis de l'Institut. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *