Portrait de Paul Massot (1800-1881).

Paul Massot

Paul Massot

Paul Massot, né le 15 août 1800 à Perpignan (Pyrénées-Orientales) et mort le 30 mars 1881 à Paris, est un homme politique, médecin et malacologiste français.

Après avoir été au Lycée Napoléon, il poursuit des études de médecine d’abord à Paris, puis à Montpellier et obtient, en 1823, son titre de Docteur. Il est bientôt nommé chirurgien en chef de l’Hospice civil.

Il est membre de la plupart des société secrètes de son département et ses idées révolutionnaires fortes lui valent d’être banni en 1852 ; il sera gracié deux ans plus tard.

En 1872, il est nommé président du Conseil Général des Pyrénées-Orientales.

En 1876, il est élu député à la Chambre de Versailles par 5 290 voix et, le 2 décembre 1877, sénateur de son département, en remplacement de Pierre Lefranc. Il occupera sa fonction de sénateur jusqu’à sa mort.

Sa famille comportera de nombreux grands médecins, toujours parmi les vieilles familles du Roussillon : les docteurs Joseph Denoyes (précurseur de la radiologie moderne, grand défenseur de la viticulture roussillonnaise, décédé en 1957), et Paul Denoyes (ophtalmologiste, décédé en 1969), le docteur Paul de Lamer, qui, élu maire de Perpignan sans avoir jamais sollicité de mandat, se présentera au conseil municipal et démissionnera immédiatement pour retourner à ses patients.

Paul Massot, portrait peint, collection privée.

Paul Massot, portrait peint, collection privée.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Costumes - Modes - Bijoux, IIIe République. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *