Portraits de femmes par José Campeche, Porto Rico.

José Campeche (San Juan, Porto Rico 1751-1809), peintre, dessinateur et musicien, a été le premier portraitiste connu à Puerto Rico et le plus grand de son genre dans les Caraïbes pour le dernier tiers du XVIIIe siècle.

Membre d’une famille de maîtres artisans travaillant la sculpture, la peinture et la dorure des retables, il commence son apprentissage dans l’atelier de son père. Le peintre espagnol Luis Paret y Alcázar, qui a été exilé à Porto Rico de 1775 à 1778, a complété sa formation artistique.

Les leçons de l’artiste espagnol a fortement influencé son travail, quand il adopte les couleurs du rococo. Campeche n’est pas seulement peintre, mais il s’est aussi fait connaître en tant que musicien, jouant du hautbois et de la flûte et fut organiste à la cathédrale.

Il excelle toutefois dans l’art du portrait.

Portrait d'une femme en deuil , c. 1807, par José Campeche (Porto Rico, 1751-1809). Huile sur toile. 39 x 30 5/16 po, Collection de Marilynn et Carl Thoma

Portrait d’une femme en deuil , c. 1807, par José Campeche (Porto Rico, 1751-1809). Huile sur toile. 39 x 30 5/16 po, Collection de Marilynn et Carl Thoma

Portrait d'une femme par José Campeche (Porto Rico, 1751-1809). Huile sur toile.

Portrait d’une femme par José Campeche (Porto Rico, 1751-1809). Huile sur toile.

Portrait d'une jeune femme par José Campeche (Porto Rico, 1751-1809). Huile sur toile.

Portrait d’une jeune femme par José Campeche (Porto Rico, 1751-1809). Huile sur toile.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Bijouterie d'Ancien-Régime, Costumes - Modes - Bijoux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *