Justin Durand et les bijoux

Le grand banquier perpignanais Justin Durand, conseiller général et député des Pyrénées Orientales, après la mort de son épouse Antoinette de Cagarriga, et n’ayant pas d’enfants, donna à la fin de sa vie à son neveu Raymond de Cagarriga et à sa fiancée la fille du marquis de Ploeuc un superbe bracelet serti d’une partie de ses diamants. Il donna aussi à Madame de Gironde née Cagarriga un très beau collier de perles. Il décède en 1889. Lui et son épouse avaient habité un superbe hôtel particulier place Laborie ainsi que leur propriété du Mas Deu à Trouillas, ancienne commanderie des Templiers (Durand de Girard, M., Trois cent ans de souvenirs, Perpignan, 1942, p.262).

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Bijouterie XIXe s. roussillonnaise, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *