Victor Costa orfèvre de Perpignan.

Avec le mariage en 1824 de l’orfèvre Victor Costa avec Anne Massota, fille de l’orfèvre Paul Massota deux familles liées à la bijouterie unissent leur fortune.

Leurs enfants connaissent une rapide ascension sociale : un fils, François de Paule, devient avocat au Conseil d’Etat, une fille, Marie Anne, dont le parrain n’était autre que l’orfèvre Jacques Charpentier, et un autre fils, Joseph, qui épousa Madeleine Bardou, fille cadette de Jean Bardou, très grand industriel et promoteur du papier à cigarettes de marque JOB. Joseph délaisse alors l’orfèvrerie pour devenir responsable commercial avant de se définir comme rentier.


Praca Edwige, « La famille Bardou », conférence donnée dans le cadre de l’Association Polytechnique, Perpignan, 1998.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Bijouterie XIXe s. roussillonnaise. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *