Costumes roussillonnais en 1814.

Vue de l’Ermitage de Consolation, Collioure.

Huile sur toile, Pierre Maurin peintre.

Musée des Beaux Arts H.Rigaud, Perpignan.

Ce tableau réalisé probablement d’après nature par le peintre perpignanais Pierre Maurin figure comme le plus interessant document sur la manière de vivre et de s’habiller à la fin de l’Empire en Roussillon. Il semble qu’apparaisse au centre du tableau le sieur Jean Delhom-Ripoll, maire de Perpignan de 1813 à 1815. Le peintre décèdant lui-même en 1815, le tableau a probablement été peint en 1814.

Ce tableau fut exposé au Grand Palais en 1900 à l’exposition centenale sous le numéro 455.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Costumes - Modes - Bijoux, Révolution et Empire. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *