Le CIVR renouvelle l’opération fète des mères avec la confrérie du Grenat de Perpignan: DEUX BIJOUX CARDINAUX POUR LES MAMANS !

Certains préfèrent les fleurs ou… Un collier de nouilles (qui a aussi son charme ?) En Roussillon, le choix se portera plutôt sur le grenat. Eh oui, c’est la fête des mères, demain ! Il capture la lumière pour mieux la réfléchir : la pierre emblématique du Roussillon a ce pouvoir de fascination qui depuis le XIXe siècle ne s’est jamais démenti à travers croix badines, bagues ou bracelets, spécialité des bijoutiers de la confrérie du Grenat de Perpignan.

Un organisme professionnel qui s’associe depuis l’an dernier à l’interprofession des vins du Roussillon pour faire de toute la période de la fête des mères une célébration à la fois de la gemme almandine et du vin doux naturel de la même couleur, rouge sombre, légèrement rosé qui sait aussi capter la lumière. Le rivesaltes grenat dont la mise en bouteille précoce laisse toute sa place à la fraîcheur, et aux fruits, rouges et noirs : cassis, mûre, myrtille, mais aussi cerise ou framboise… Un grand séducteur.

À base de grenache noir, il est muté sur grain -pour arrêter la fermentation et préserver les sucres résiduels- élevé en milieu réducteur pendant un an, à l’abri de l’air. Bien équilibré, avec ses saveurs complexes, voilà un vin qui peut être servi à tout moment du repas, de l’apéritif au digestif en passant par l’entrée (melon ou foie gras), le plat principal (canard aux cerises) ou le dessert (fruits rouges, chocolat). Quelques moments de pur délice…

Mis en ligne le samedi 28 mai 2011 à 06h00 par Daniel Bailbé : http://www.lindependant.fr/2011/05/28/deux-bijoux-cardinaux-pour-les-mamans,23671.php

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *