Portrait de Gabrielle et Marie-Jeanne Donnezan, vers 1880.

 Citée dans le roman Pel Mouchi d’Albert Bausil, Marie-Jeanne, à droite, et sa soeur Gabrielle étaient les filles de Charles Donnezan marié à Marie Vinyes, dont la seur Louise était l’épouse d’Albert Saisset, auteur catalan connu sous le pseudonyme d’Oun Tal.

Remerciement à Mr Jean Donnezan pour le document.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone
Ce contenu a été publié dans Bijouterie XIXe s., Costumes - Modes - Bijoux, IIIe République. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *